fbpx

Agence d’architecture

Cabane sur les grèves – Ile Grande

FICHE D'IDENTITE

Etude : 3 mois
Délais administratifs : 4 mois
Chantier : 10 mois
Surface : 110 m2
Architecte : Agence UH Architecture - Julien TALIGOT - Stéphane L'HOTELIER
Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Des vacances les pieds dans l’eau

L’Ile-Grande est une presqu’île entourée entièrement par la mer à marée haute.
Nos clients, parisiens mais originaires du Trégor, ont fait l’acquisition d’un terrain avec le projet d’y construire leur maison de vacances. Du jardin, la vue est imprenable sur le paysage marin de l’Ile-Grande et l’accès à la grève direct.
Oui mais voilà, ce terrain est tout en longueur et en partie submersible…
Il faut optimiser au maximum cet espace rare… C’est la mission que nous ont confiée nos clients. Un beau défi pour notre équipe…

Organiser son petit coin de paradis

Lors de notre premier entretien, nos clients nous ont fait part de leurs attentes :

  • Voir la mer de toutes les pièces
  • Se protéger du voisinage
  • Développer le plus possible la façade sud et réduire la consommation de chauffage

Le tout bien sûr en respectant la forme du terrain et en prenant en compte les coefficients des marées pour les années à venir…

Savoir s’adapter à son environnement, prévoir demain

Une étude menée sur la montée des eaux jusque 2100, a permis de définir le niveau de la maison au-dessus du niveau des marées centenaires.
Placé sur pilotis, le projet s’ajuste à la longueur du terrain et tourne le dos au voisinage.
Il développe ainsi une large façade, avec vue, côté sud de 23 mètres.
Tandis que la façade ouest, qui accueille les pièces de vie, fait face à la mer et simplement à la mer…
Une ambiance très nature se dégage du projet entièrement ouvert sur l’extérieur : l’utilisation du bois et du zinc, la toiture qui comme le pont d’un bateau cassé s’adapte à la déclivité du sol…

Des vacances sans contraintes

De plains pieds, la maison est un espace modulaire pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes. Le couloir qui dessert, en enfilade, deux grandes chambres et un dortoir peut disparaître avec un système de portes pliantes.
Pour la nuit, chaque chambre bénéficie de son intimité mais profite chaque matin, au réveil, de la vue.
La terrasse et la coursive sont en lien direct avec les pièces de la maison, protégées par un jeu de bandeaux graphiques.
Ils font office de brise soleil lors des belles journées ensoleillées et animent également la façade.

Chaque élément du cahier des charges a été travaillé avec soin : la vue sur mer est assurée depuis toutes les pièces de vie, l’exposition sud est maximale et contribue à de substantielles économies d’énergie, le vis-à-vis des voisins est inexistant et la maison parfaitement à l’abri de l’assaut des vagues des grandes marées centenaires…

Vous avez un projet ?

Vous souhaitez nous rencontrer ou nous envoyer un mail ?

besoin
d’un coup
de main ?