« Cohérence et symbiose :
ils étaient sur la même
longueur d’onde que nous. »

« Nous voulions quelque chose de marquant au niveau architectural car nous quittions, un lieu historique à Saint-Brieuc : l’ancien cinéma construit par l’architecte Jean Fauny qui a laissé son empreinte en Côtes d’Armor. Nous avons acheté deux niveaux d’un bâtiment à l’architecture résolument contemporaine.

Au nom de la loi

Le bâtiment blanc arrondi se repère depuis la quatre voix à proximité de la sortie ‘Les Rosaires’, il a une identité très forte. Pour l’aménagement de nos bureaux nous avons totalement délégué. Nous connaissions Stéphane Lhotelier, de l’agence UH et nous avions besoin d’être assistés et conseillés.
Il fallait quelqu’un qui comprenne notre job et nos besoins en fonction de chaque poste de travail : notaire, clercs, négociatrice, comptable : chacun a des besoins spécifiques. Il nous fallait quelqu’un de confiance et de talent, nous l’avions. Nous avons ensuite enclenché très vite avec Des ronds dans l’eau la recherche d’une identité propre à l’office avec un nom et un logo. Nous connaissions Christophe Lucas : sérieux avec une image de marque forte et nous connaissions aussi sa proximité et sa complicité avec UH et plus particulièrement avec Stéphane. », souligne Catherine Richard. « Nous avons eu un plaisir fou à travailler avec eux notamment sur un seul site dans leur espace au Légué, à Saint-Brieuc. Toutes les conditions ont été réunies pour œuvrer dans une coordination parfaite et harmonieuse de juin 2o17 jusqu’à notre emménagement en octobre 2o18. »

Une histoire renouvelée

« Nous avions un peu peur de perdre l’esprit fort, historique et original de l’ancien lieu… » précise Catherine Richard. « Stéphane, qui avait bien saisi notre crainte et notre demande implicite, a su avec brio retravailler le nouveau lieu pour lui donner de l’âge et lui forger déjà une histoire. Les matériaux bruts utilisés, l’acier, le
béton, servent la recherche d’une mise en récit architecturale, comme si nous évoluions dans un vieux bâtiment réhabilité. Le résultat est surprenant. Le lieu est plus vivant, moins aseptisé, c’est un espace brut, très fini et sophistiqué … un savant mélange ! L’escalier en est un élément central très fort en présence et
en élégance. UH et Des ronds dans l’eau ont réussi à intervenir en amont de la livraison finale des locaux. Un boulot de titans. J’ai été impressionnée par la manière dont on peut tout modifier, absolument tout bouleverser
dans un espace en cours de construction. Les collaborateurs informés au début du projet redoutaient la proximité de la quatre voies, voire même la forme du bâtiment et tous ces travaux. Nous avons bénéficié de conseils très pertinents et par-ticipé à un travail agréable, pas fastidieux dans une ambiance décontractée et
de confiance. Aujourd’hui, je crois qu’ils sont tous comme moi : J’adorais le cinéma mais je suis vraiment ravie de l’avoir quitté », nous confie Catherine.

« Une belle coordination
exemplaire dans la rapidité…
C’est chouette d’avoir
des créatifs de cette
qualité. »

L’art et la matière

« Les lieux et les différents espaces ont été totalement repensés : des salles de rendez-vous sous forme de petits salons, une salle de pause agréable et spacieuse… », Maître Richard et Maître Jumelais sont séduits. « Beaucoup d’idées : des espaces de tranquillité pour que les gens se sentent bien. Les locaux contribuent à une
espèce de sérénité ». Aymeric Jumelais s’est davantage impliqué dans le suivi des travaux. Il s’est passionné pour la technique et l’esthétique du chantier. Les jeux de lumières, la distribution, les parois vitrées avec stores intégrés, chaque détail lui fait dire combien il est intéressant de voir travailler l’architecte d’intérieur et
le communicant. « J’ai été sidéré par la minutie du détail. On a quitté un lieu plus beau que fonctionnel. Ici on a su pallier le côté standard des bureaux. Je trouve cela simplement magnifique et nos clients sont contents.
D’une commande simple nous sommes arrivés à une réalisation totale et presque parfaite en nous incluant régulièrement dans la décision : les choix des mobiliers, des moquettes, des couleurs, des luminaires… tout a été suivi, précis. J’ai assuré peu de présence sur le chantier mais ma satisfaction est totale. Vous imaginez la belle et super surprise le jour de l’aménagement. Toute l’équipe a adhéré. Très vite, on s’est senti chez nous et les collaborateurs aussi. Le lieu et son aménagement portent une image de marque forte pour notre étude… ».

« Lex est quod notamus »

Maître Richard ajoute que « … l’autre image forte qui participe de l’élégance des lieux et de notre identité, est la création de notre nom et celle de notre logo. Aujourd’hui, les notaires souhaitent éviter d’utiliser leur propre nom en support de celui de leur étude. Pour nous, le nom à trouver devait représenter un support de communication qui porte nos valeurs. Avec Christophe et son équipe, nous avons bien travaillé sur nos valeurs. Sur la singularité de notre métier. Des ronds dans l’eau a trouvé des concepts pour créer un nom qui a du sens. On est parti de la devise des notaires : « lex est quod notamus » : ce que nous écrivons fait loi et nous sommes celui qui écrit la volonté de l’autre.

Une signalétique spécifique a été conçue dans le prolongement de l’identité visuelle de l’étude. La  communication est un tout qui va jusqu’au bout de ces petits détails qu, au final, servent l’image de Marque.

J’ai été impressionnée par le large choix de noms qui nous a été proposé, autant de belles idées. Quant au logo c’est une fidèle et magnifique mise en forme artistique et créative de nos valeurs et de nos missions.
Pourtant, je vais vous confier quelque chose. Enotos, n’était pas le nom que je préférais. Mais aujourd’hui j’y adhère totalement et je crois que je suis celle qui a le plus de joie à en expliquer le sens, tout comme le symbolisme de notre logo… un vrai bonheur ! Tout parle aux clients avec sobriété et élégance », affirme Catherine Richard et Aymeric Jumelais s’empresse d’ajouter : « … tout est très cohérent et en parfaite symbiose. UH et Des ronds dans l’eau étaient sur la même lon-gueur d’onde entre eux et nous aussi… On espère juste
ne pas avoir trop frustré les élans créatifs de l’un et de l’autre. Sur la fi n du chantier : la coordination a été exemplaire dans la rapidité. ». Les deux notaires associés concluent d’une seule voix, non sans avoir rappelé l’originalité de leur première carte de vœux : « Magnifique. La collaboration UH et Des ronds dans l’eau est passionnante. Elle offre une traduction belle et originale. La communication est un investissement nécessaire qui affirme constance et stabilité. Les deux agences nous ont ouverts à une véritable expérience
artistique. C’est une très belle réussite à un moment important et précis de nos évolutions professionnelles
respectives avec un changement d’associé. Nous sommes partis de Saint-Brieuc et nos clients nous suivent jusque Plérin où une clientèle plérinaise nous arrive».

« Le talent de mettre
en forme et en espaces
nos valeurs et nos missions. »

À voir également

La Cité des Télécoms

« Aujourd’hui, ils nous comprennent avant même qu’on s’exprime… Un vrai gain de temps et d’efficacité. »

Maréchal & Brilleaud

« Avec la clarté de l’offre, les gens redécouvrent des produits dans un lieu de vie où ils se sentent bien. »